Les transports: ma passion 11.

Toutes ces occupations limitaient mes coups de cafard:

Pendant mes vacances scolaires, j’occupai mes journées à la station Esso et à l’atelier de mécanique uniquement dédié aux véhicules et engins de travaux publics de l’entreprise. Ce « parc » comprenait à cette époque 3 camions bennes, des Berliet bien évidemment, 4 cars 2 Berliet et 2 Isobloc, ainsi que 2 pelles mécaniques hydrauliques Poclain montées sur camions.

Le soir, après l’arrivée des cars effectuant l’un l’aller-retour journalier Seyssel-Ambérieu-Lyon et l’autre Seyssel Annecy par Clermont, je calculai la recette du jour d’après les doubles des billets délivrés aux voyageurs par la boite enregistreuse mobile.

De temps à autres j’accompagnais les chauffeurs, qui conduisaient cars ou camions, lors des excursions organisées par le Syndicat d’Initiative de Seyssel et ses environs. Pour moi qui ne connaissai que Saint-Jorioz et Seyssel, ces ballades m’ont permis de découvrir nos grands cols régionaux ainsi que la Suisse, à destination d’Interlaken.

Sur la photo ci-dessous, devant le Berliet PLB 8R, je suis en compagnie d’un des chauffeurs, René Persoud, qui alternait ces excursions avec René Bornens et Roland Cettour, le fondateur de Seyssel Cars par la suite.

Ce même car, conduit par Jacques Recourt et datant de 1954 était auparavant affecté à la ligne Seyssel-Lyon.

Les excursions étaient très prisées par les estivants nombreux à Seyssel à cette époque.

Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire