Contrôles routiers

 Ces camions n’ont rien à faire sur nos routes!

Ces contrôles sont beaucoup plus réalistes que ceux effectués  en entreprises sérieuses , employant du personnel qualifié Français, et qui sont souvent verbalisées pour des « broutilles ».

CONTRÔLE D’ALCOOLÉMIE SPÉCIALE ROUTIERS, HIER SOIR SUR L’A9

Nos confrères du Midi Libre relatent qu’hier, sur l’A9, les gendarmes ont organisé un contrôle d’alcoolémie dédié aux camions qui, après la pause du week-end, quittaient les aires de repos. Ceci dans l’idée d’éviter que la catastrophe provoquée par le chauffeur polonais il y a quelques semaines se reproduise. Il en est ressorti 17 infractions pour 57 chauffeurs routiers contrôlés, presque tous des pays de l’Est. « Un dispositif de cette ampleur, c’est une première dans l’Hérault », a précisé Jean-Jacques Tissier, commandant en second de l’escadron départemental sécurité routière. « On ne stigmatise pas les camions mais, vu la densité du trafic, on est obligés d’être vigilants », a renchéri Éric Steiger, patron des gendarmes de l’Hérault. Reste la solution de l’éthylotest antidémarrage, que Volvo est le premier constructeur à proposer, depuis 2007. Moyennant 1 000 €, il s’adapte à tous les camions. Mais avec 300 à 400 unités vendues par an, il ne fait pas recette.
 Reproduction autorisée avec mention transporteurs.net 
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire