L’art de répondre à côté de la question.

 

Page 11 de cette « enquête publique »:

je conteste vivement la réponse à mon observation car je n’ai jamais parlé d’interdiction d’exploitation de cette carrière mais de sa non-extension  tant que cette très dangereuse route ne serait pas sécurisée en ce qui concerne les éboulements rocheux.

 

Page 12:

il est à nouveau clairement dit « que Monsieur Mègevand, hostile à l’agrandissement de cette carrière » ce qui est faux, mais aussi « dénonce de longue date les dangers de la RD 14, ce qui est absolument vrai.

En conclusion :

sur un dossier aussi important que celui-ci, les services de l’ Etat ne devraient ils pas imposer leurs directives au Conseil Général qui il est vrai est le gestionnaire des routes départementales ?  Sinon, à quoi sert la Direction Départementale de Protection des Populations !

 

Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire