Passage à niveau de Bons en Chablais

Rédigé le 21 Avril 2011


Mardi 19 Avril, un drame a été évité sur un des trois passages à niveaux de la commune de Bons en Chablais 74. Un des trois cars transportant les élèves de l’école primaire… a été immobilisé suite à l’abaissement des barrières qui venaient juste de se relever et ne permettant de laisser passer que la voiture précédent le car. 
 RFF  EN CAUSE
Lorsque deux trains se croisent en gare (comme c’est le cas à Bons en Chablais), le seul parcours à deux voies sur cette axe, les barrières ne doivent pas se relever entre les deux passages de rames.
Au moment de la catastrophe d’Allinges, j’avais interpellé Guillaume PEPY et Nicolas SARKOZY sur les ondes de TV8 Mt Blanc et France Bleu Pays de Savoie.
 Je réitère ma demande à savoir : «  Les trains devraient passer à allure réduite aux passages à niveaux afin de pouvoir stopper pour éviter toute collision » que j’adresse de plus aujourd’hui à Hubert DUMESNIL (patron de RFF).
Dans le cas ou les voies sont obstruées par un convoi lourd, le déraillement du train peut-être entraîné suite au choc qui serait aussi catastrophique.
Les chauffeurs de cars (les autres assument leur choix) ne doivent pas hésiter à briser les barrières sans se préoccuper des dégâts causés à leur véhicule ou éventuellement aux suivants comme dans le cas cité ici.
Je suis particulièrement « remonté » par cet incident, qui heureusement se termine bien, car ma fille et mon petit fils étaient passagers du car cité plus haut.
 
A propos des financements de passages supérieurs ou inférieurs des voies ferrées :
Comme je le dénonce régulièrement sur ce site, si les sommes gaspillées par les états membres ou l’Europe pour le développement (non pérenne) du ferroutage (les camions sur les trains) et du merroutage (les camions sur les navires), pourraient largement financer les travaux de réalisations de ces passages.
A  propos de la « GUEGUERE » lamentable entre RFF ET SNCF:
Les relations entre RFF et SNCF sont à l’image de ce qui se passe depuis longtemps dans le système SNCF. En effet les services wagons, combiné, routier se concurrencent entre eux, comme je l’affirme depuis 2002 sur ce site et pour l’avoir vécu entre 1996 et 2000.
 
 

Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Laisser un commentaire