Municipales de 2020 à Seyssel Haute-Savoie 3.

A l’occasion de la soirée de voeux, ce Vendredi 10, organisée par les Communes des deux Seyssel, aux dires de mes amis, Christian Monteil n’a pas manqué de me critiquer, sans bien sûr me nommer, à propos des recours que j’ai réalisés, concernant le Permis de construire délivré le 14 Février 2017 par la Mairie de Seyssel.
Comme pour la non sécurisation de la Route du Val de Fier, ce même Christian Monteil qui comme chacun le sait est Président du Département de Haute-Savoie, n’a aucun « souci » de la sécurité routière ici à Seyssel.

 Bien évidemment, je suis déçu mais pas très surpris par la décision de la Cour Administrative d’Appel de Lyon, me notifiant le 27 Avril 2019, le rejet de ma demande d’annulation du permis de construire délivré le 14 Février 2017 par le Maire de Seyssel 74..
En effet, je juge scandaleux, je dis bien scandaleux le fait que la mairie de Seyssel et surtout Christian Monteil, puisqu’il s’agit de deux routes départementales, soutiennent que ce carrefour n’est pas dangereux dans sa configuration actuelle et ne profite pas des démolitions et constructions prévues pour aménager un carrefour giratoire.

http://maurice-megevand.com/category/route-du-val-de-fier/

L’emplacement de l’immeuble A1 serait plus utile à la création d’un carrefour giratoire.
Voici l’immeuble en question…

Les grèves, mais surtout les blocages sont un affront à toutes les personnes qui ont le sens du TRAVAIL!!

A cette époque, au cours des années 1950, illustrée par cette photo de mon Père , auprès duquel je suis,

_ chargeait manuellement son camion après avoir briser à la masse les blocs de pierres extraits de sa carrière située à Saint-Jorioz.

_les conducteurs de trains à vapeur, mixtes marchandises-voyageurs desservant toutes les gares situées entre Annecy et Alberville en particulier, alimentaient manuellement en charbon leur machine.

_de plus, le Transport Combiné rail-route qui était en plein essor depuis de nombreux mois est complètement Massacré par ces blocages!!

Municipales de Mars 2020 à Seyssel Haute-Savoie. 2

A la veille des futures élections municipales, les candidats en lice, « prendront ils modèle » sur ces exemples du Seyssel d’antan, à savoir les années 1950-60 et 70 ?

Les Transports, qu’ils soient routiers ou ferroviaires, desservaient de nombreuses destinations.

De très nombreux Hotels, Restaurants et services étaient en permanence à la disposition des populations.

Comme il est mentionné sur ce document, de nombreuses excursions étaient proposées aux touristes ou Seysselans.

Municipales de Mars 2020 à Seyssel Haute-Savoie.


A la veille des futures élections municipales, les candidats en lice, auront ils à coeur de se pencher sur ce sujet, avant que ne se produise un drame?

La route du Val de Fier à nouveau barrée du 15 au 26 Avril inclus!

Encore 815.000 euros! Ces gaspillages d’argent perdurent depuis de nombreuses années et ne protègent absolument pas, les usagers que nous sommes, d’un risque d’éboulement majeur!

Cet important éboulement c’est produit il y a guère plus d’un an…….
On distingue très bien, sur la partie gauche de cette photo, le sommet de la carrière, dont je m’étais opposé à son agrandissement, privilégiant la sécurisation sur toute sa distance de cette très dangereuse route.

Je ne cesserai de le répéter: « faudra t’il un drame humain, pour qu’une sécurisation sérieuse soit envisagée » ?

Les ponts de Seyssel.

4 millions d’Euros vont être « injectés », dans les deux sens du terme, afin de prolonger la durée de vie de ce pont, dont la construction s’est terminée en 1987, et qui est de toute manière voué a la destruction, à plus ou moins longue échéance.

La cause de cet état de délabrement est connue de longue date, à savoir, la mauvaise qualité du béton employé pour sa construction (la raison invoquée serait la température excessive de l’atmosphère au moment des travaux)!!

La construction d’un nouveau pont, dès à présent, ne serait elle pas une sage solution?

A contrario, l’ancien pont de Seyssel, construit en 1840, résiste depuis toutes ces années aux assauts du Rhône et des intempéries!

La route du Val de Fier barrée pour la énième fois du 23 Juillet au 24 Août inclus.

Dès le début des années 1950, mon cousin Alban Coissard, (entrepise Coissard à Seyssel) alors exploitant de la carrière, avait, en 4 portions différentes de cette route, débuté son élargissement totalement gratuit et ô combien logique.

 

Le « site protégé » du Val de Fier, qui soit-disant ne permettait pas la sécurisation efficace de cette route, est tout de même mis à mal actuellement………

 

Dès le début des années 1960, j’ai participé à ces travaux et particulièrement en ce lieu précis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La photo suivante représente un autre lieu, situé pratiquement à la suite du précédent et, de même, facilement identifiable.

 

 

 

Qui osera soutenir que ces poses successives de « grillages dits de protection » seront efficaces si un éboulement d’une telle ampleur se produisait, bien malheureusement, un jour?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En ce lieu, la dite protection s’est affaissée avant toute chute de rochers!!

 

La prochaine image témoigne, exactement à l’identique, des matériels que nous utilisions à cette époque!

En résumé, si depuis cette date, les différents exploitants de la carrière, avaient été, soit  autorisés, soit contraints à poursuivre ces aménagements, à ce jour, 3 km de cette très dangereuse route seraient totalement sécurisés contre les risques d’éboulements rocheux.

Et cela, entièrement gratuitement, y compris le percement du tunnel que je propose depuis de longues années

D’autre part, d’importants affaissements de cette route , en plusieurs endroits, risquent de se produire à tout moment. Ces risques, dus à l’érosion du lit du Fier, sont connus depuis de très nombreuses années!

 

 

La sécurité des personnes sera t’elle prise en compte avant qu’un drame se produise?

 

https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Des-purges-et-des-minages-vont-securiser-le-Saleve/story/15078042

Sur ce site, où il n’y a aucun danger pour les personnes, d’importants travaux de sécurisation vont être entrepris et en particulier la réalisation d’un « piège à cailloux », une solution que je propose depuis de nombreuses années tout au long de la route du Val de Fier!

J’en conclu donc que le « visuel » a plus d’importance que la sécurité des personnes.

 

 

Requête en Appel.

Hier, j’ai donc adressé, auprès de la Cour Administrative d’Appel de Lyon, par l’intermédiaire de mon avocat, une requête EN ANNULATION, du jugement, défavorable à mon encontre, rendu le 17 Mai 2018 par le Tribunal Administratif de Grenoble et concernant:

1/ l’Arrêté du 14 Février 2017, par lequel le Maire de la Commune de Seyssel 74 a octroyé un permis de construire à la  Société SEMCODA.

2/ la décision du 23 Juin 2017 par laquelle le Maire de la Commune de Seyssel 74 a rejeté mon recours gracieux  le 26 A vril 2017.

 

Route du Val de Fier

Et allez, de nouveau 400.000 Euros vont être dépensés et gaspillés, sans que la Sécurisation de ce dangereux itinéraire soit assurée!

 

Seyssel réunion d’information du SCOT du 1er Juin 2017.

Au cours de cette soirée, j’ai interrogé le Président de séance et Maire de Frangy, Bernard Révillon  à propos de l’utilité de construire plus de 200 nouveaux logements à Seyssel Haute-Savoie.

A la page 3, voici ma question, n° 6 et la réponse qui m’a été faîte:

http://www.usses-et-rhone.fr/IMG/pdf/doo-rp-2017-06-01-seyssel.pdf