Le BERLIET GDR.

2 ans après avoir pu reconduire, 60 ans plus tard, au cours de la très complète exposition organisée par « Engins Passions », une pelle Poclain TU, montée sur un camion GMC.


Ce jour, donc 62 ans plus tard, puisque il s’agit exactement du même type de véhicules, qu’avant de prendre les routes Seysselanes et des communes environnantes, je chargeai avec l’une des 2 Poclain TU que nous possédions, avec l’aimable accord d’Arnaud Marmeth, j’ai eu le plaisir de poser mon « auguste derrière » sur le siège conducteur de ce Berliet GDR 7 D, superbement maintenu dans son état d’origine.


Merci à lui et de plus il m’a offert une maquette Eligor à l’image des camions de sa belle entreprise de transports.

Route du Val de Fier.

11 ans plus tard, je maintiens mes propos:

Vidéo: SEYSSEL Val de Fier, reportage diffusé le 7 Février 2013, au JT de 8 Mont+Blanc. – Maurice Mégevand | Maurice Mégevand (maurice-megevand.com)

A propos des « mégas camions »

Bien évidemment, j’approuve totalement la décision de nôtre Ministre des transports de désapprouver la décision de l’Europe hier, d’autoriser la circulation de ces véhicules sur une partie de nôtre réseau routier.

Je rappel ci-après mes écrits sur ce même Blog en 2009:

https://www.linkedin.com/posts/maurice-megevand-3b378a157_le-13-mai-2009-j%C3%A9crivais-entre-autres-activity-7172269788445061120-RYs9?utm_source=share&utm_medium=member_desktop

LA TRIBUNE REPUBLICAINE du 26/10/2023.

La semaine de parution « papier » étant écoulée, je me permets de mettre en ligne cet article me concernant.

Cette nuit, j’ai fait un merveilleux rêve.

-J’ai emprunté la déviation de la route Départementale 992 dans la traversée de Seyssel qui avait été envisagée par mon Grand-oncle Jules Coissard dès les années 1930.

-J’ai circulé sur la très dangereuse Route du Val de Fier, ici à Seyssel, qui été sécurisée selon mes propositions datant de nombreuses années.

-J’ai appris que le chantier du « Lyon-Turin » avait été stoppé, au profit de la voie actuelle, considérablement améliorée, en particulier par le percement d’un Tunnel sous le Massif de « La Chambotte », envisagé, lui aussi, depuis des décennies, ce qui évitera les traversées problématiques d’Aix les Bains et de Chambéry ainsi que le passage le long des rives du Lac du Bourget.

-J’ai emprunté le Tunnel LONG sous le Semnoz, lui aussi envisagé depuis des décennies.

-De très nombreux trains de Transport Combiné-rail-route ont circulé cette nuit à plus de 140 km/h sur les voies ferrées habituellement réservées aux seuls TGV et autres trains à grande vitesse.

-J’ai appris avec une très grande satisfaction que le développement des véhicules électriques n’était plus la priorité.

Mais voila, ce n’était qu’un beau rêve……….

Maurice MEGEVAND.

A propos de la SEMCODA et du SIESS à Seyssel 12.

Ce jour, le summum de l’insécurité a été atteint ( pour le moment) car, au moment du pic de circulation le plus important, des véhicules et surtout des piétons, une pelle et le camion qu’elle vidait étaient stationnés au carrefour CD 57 et CD 992 et de plus sur le passage piétons très fréquenté à ce moment d’entrée des écoles!

A signaler que la municipalité a pris un arrêté, jamais respecté, interdisant le passage et encore moins le stationnement des camions aux heures d’entrées et de sorties des écoles qui sont au nombre de 4, dès le début du chantier.

On distingue, à l’arrière des panneaux publicitaires une partie de la pelle et du camion.

A propos de la SEMCODA et du SIESS à Seyssel 11.

Les « escarpins » du personnel du Département de la Haute-Savoie sont ils plus sensibles que nos souliers au mauvais état des sols?

Je plaisante en posant cette question mais la photo ci après semble pourtant me donner raison car, la tranchée effectuée hier a été, dès ce jour correctement recouverte d’enrobé à chaud, contrairement au trottoir longeant les immeubles en construction.

En effet, à ce jour et ce depuis le mois de Février, ceci sur plus de 40 m, le trottoir en question est toujours dans le même état, suite au déplacements du transformateur et des réseaux électriques.

Site du Val de FIER.

Cette très belle vidéo nous montre le contraste entre ce magnifique site qu’est le Val de Fier et le « massacre » dû à l’agrandissement démesuré de la carrière qui aurait été évité si ma proposition de sécurisation de la route avait été retenue!!

tréshttps://youtu.be/O4LKDHIyJr4

3 ans depuis cette vidéo, la « cicatrice » s’agrandit et c’est loin d’être terminé!

Route du Val de Fier et RD 992 à Seyssel.

❌ Fermeture 24h/24h du 07 au 25 aout pour des travaux EDF – création d’une plateforme de grutage au niveau du barrage de Motz

🟢Réouverture à la circulation du 25 au 30 aout

❌ Fermeture les 31 aout et 1er septembre pour réfection du tapis d’enrobé au droit du chantier.

A propos de cette énième fermeture du Val de Fier, j’ai une question: la réalisation de ces travaux qui certes sont nécessaires ( bien que je propose depuis de longues années une solution beaucoup plus sécurisante), mais n’auraient ils pas pus être mieux coordonnés et donc réalisés conjointement. Nous en sommes donc déjà à 3 fermetures cette année, qui n’est pas terminée……

𝗥𝗗 𝟵𝟵𝟮 / 𝗦𝗲𝘆𝘀𝘀𝗲𝗹 – 𝗿𝗼𝘂𝘁𝗲 𝗱𝗲 𝗚𝗲𝗻𝗲̀𝘃𝗲 :

Travaux de voirie du Département de la Haute-Savoie

Reprise des affaissements sur la RD 992 par NGE/EIFFAGE le 08 aout, avec mise en place de feux d’alternat 🚦

Zone comprise entre la boulangerie Chevallier et le carrefour de la Régie ESS.

Date prévisionnelle jusqu’au 11 aout.

A propos des reprises d’affaissements sur la RD 992, il y a plusieurs dizaines d’années, cette partie des berges du Rhône bénéficiait d’un apport régulier d’enrochements afin d’éviter les glissements de terrains? A cette époque, cette D 992 était la RN 992.

Allez, la CNR a peut être bien « un peu de sous » au fond de ses tiroirs afin de reprendre, en préventif, ces berges.

L’exécution simultanée de ces deux chantiers entraine d’importants embouteillages au carrefour RD 57 et RD 992, causés en partie par l’afflux de véhicules issus de la déviation du Val de Fier.

Dans cette vidéo, je proposais la sécurisation de cette route du Val de Fier, tant pour les véhicules que pour les cyclistes et réservais donc la partie en voûte au seul accès au barrage EDF: https://youtu.be/3A0hfi1RJSg?si=jCdQw_YAfj8Humho

La fermeture totale de cette route est donc prolongée d’une semaine, selon la modification du panneau initial ci dessous. Aux dires d’un agent EDF rencontré à proximité du chantier, cela pourrait même durer un peux plus………

Etant donné l’éboulement qui c’est produit ces dernières 24 h, la masse rocheuse surplombant les travaux ayant été ébranlée (cela était à prévoir…..), ce délai risque effectivement d’être prolongé.

Mais voilà comme l’on dit « à quelque chose, malheur est bon », car cette énième fermeture, que je dénonce à chaque fois pour les raisons que chacun sait, à peut être évité un drame causé par ces chutes conséquentes de pierres.

A propos de la SEMCODA et du SIESS à Seyssel 10.

Est ce de l’enfantillage, de l’incompétence ou plutôt une évidente mauvaise foi car depuis quelques jours, deux nouveaux panneaux mentionnant la délivrance et la modification de ce permis de construire datant de Février 2017, sont apparus sur la clôture de ce chantier..

Ces panneaux mentionnent donc la hauteur REELLE de ces constructions, à savoir 14m85, contrairement aux deux précédents qui mentionnaient une hauteur de 10m56, une « bagatelle »……

Mes interventions sur les réseaux sociaux et à la Mairie de Seyssel ont donc porté leurs fruits.

Cet affichage entraîne t’il un nouveau délai de recours?

Cela ne me tente pas, j’ai donné, mais cela peut peut être intéresser d’autres personnes parmi celles qui trouvent, mais un peu tard, cet ensemble de constructions complètement aberrant.

Dès hier après-midi, deux bandeaux d’informations ont été apposés par un Huissier……...